7777, boul. Guillaume-Couture, bur. 202, Lévis
(1) 418-837-2421 #379 -

Rapprochez-vous de vos objectifs financiers

Avoir un plan pour se guider

 

Depuis plus d’une décennie, des sondages de Desjardins Assurances1 révèlent que l’argent est l’une des principales sources de stress pour la plupart des Canadiens. Ils sont conscients du problème, mais sont réticents à se débarrasser de leurs mauvaises habitudes financières, quand ils n’en sont pas carrément incapables. Des spécialistes de la planification financière appellent ce phénomène « syndrome de l’autruche ». En matière de finances personnelles, rappelez-vous que le bonheur n’est jamais dans l’ignorance.

Pourquoi les gens évitent-ils le sujet de la planification financière?

Bon nombre de Canadiens croient que nos filets de sécurité sociale, à savoir le Régime de pensions du Canada et le Programme de la sécurité de la vieillesse, subviendront à leurs besoins à la retraite. En réalité, ces programmes sociaux seront de moins en moins efficaces au cours des vingt prochaines années, alors que le nombre de retraités ne cessera d’augmenter. Nous entendons tous cet avertissement et les discours sur l’importance d’économiser en vue de la retraite. Malheureusement, la plupart des gens sont incapables de concevoir la vie à la retraite. Si vous ne pouvez vous l’imaginer, comment pouvez-vous vous y préparer? Alors, bien sûr, la seule chose à faire, c’est de ne pas s’y préparer et de ne pas y penser.

Comment vaincre cette « peur » de la planification?

Tout d’abord, responsabilisez-vous par rapport à vos comportements financiers passés et à vos objectifs futurs à cet égard. Soyez honnête avec vous-même et dites-vous qu’avec un bon plan, tout est possible. Ensuite, mettez vos priorités personnelles et financières à court et à long terme par écrit. Vos objectifs financiers soutiendront vos objectifs personnels. Il est donc important de les harmoniser. L’une des principales raisons pour lesquelles nous sommes si stressés par l’argent est justement l’écart qui existe entre ces objectifs.

Bon, j’ai un plan. Ensuite?

Maintenant, il est temps d’avoir « la conversation ». Vous devez discuter régulièrement de vos finances avec votre conjoint et des membres de votre famille. C’est aussi une bonne idée de travailler avec un conseiller financier qui peut alimenter cette conversation avec professionnalisme et objectivité. Il pourra aussi vous mettre en contact avec d’autres experts qui vous proposeront des solutions intéressantes, notamment en ce qui a trait à la fiscalité et à la planification de la succession. Ensuite, organisez des rencontres à intervalle fixe, par exemple une fois par mois ou par trimestre, pour revoir vos priorités et vos objectifs financiers et vous assurer de ne pas les perdre de vue.

Que diriez-vous à quelqu'un qui croit qu'il est trop tard pour redresser ses finances?

Honnêtement, il n’est jamais trop tard pour apporter les ajustements nécessaires à votre situation financière, même si elle semble désespérée. Vous pouvez voir grand et vous donner les moyens de vos ambitions. Il suffit de vous organiser, de demander de l’aide et de commencer à prendre des décisions éclairées. Vous allez bientôt découvrir que plus tôt vous mettrez de l’ordre dans vos finances, plus tôt vos rêves deviendront réalité.

 

Des questions?

418-837-2421 p.379

Parlez à des professionnels

 

1 Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d'assurance vie, manufacturier de produits d'assurance vie et santé, et de retraite.

Les renseignements contenus dans le présent article sont de nature générale et ne constituent pas des conseils en matière d’assurance, de placements ou de fiscalité. Ils sont tirés de sources et de documents réputés fiables, mais leur exactitude n’est pas garantie.